Escarboucle

Inauguration de ma rubrique Vocabulaire. Ce n’est pas pour rien que mes enfants, quand ils étaient (beaucoup) plus jeunes m’avaient surnommé Papa Dico.

Et Lucien vit pour la première fois le Maître du Monde. Diabolique sous son masque de velours noir, qui ne laissait voir que des yeux brillants comme des escarboucles et des lèvres minces d’une cruauté implacable

Marc-Emile GENERS – Le maître du monde – p. 31

Encore un mot que je ne connaissais pas, mais je n’ai même pas eu besoin d’Internet, mon Larousse a suffi 😉 :

Nom donné jadis aux rubis et aux grenats rouges, puis à ces derniers seuls.

Le plus amusant : l’étymologie :

  du latin carbunculus, petit charbon.

Publié dans Non classé | Un commentaire

Le maître du monde (GENERS Marc-Emile)

Le maître du monde

Marc-Emile Geners

1975 – Marabout

Collection Poche 2000 N° 19

189 pages

Lu entre le 9 et le 12 juillet 2022

Mon avis

Il y avait quelque temps que je n’avais plus lu de science-fiction. Il s’agit pourtant d’un genre que j’aimais énormément quand j’étais plus jeune. Et que je continue à apprécier, surtout quand l’ouvrage est de bonne qualité. J’ai eu l’occasion de renouer avec le roman d’anticipation avec le challenge Un mot des titres, qui avait sélectionné MONDE comme contrainte de titre. C’est en fouillant dans mes caisses de livres rangées au grenier que j’ai retrouvé ce roman d’un illustre inconnu.

Bon, d’accord, je reconnais n’avoir pas boudé mon plaisir, mais il faut reconnaître que ce n’est pas un ouvrage qui me laissera un souvenir impérissable 🙁 . Continuer la lecture

Publié dans Livres | Laisser un commentaire

GENERS Marc-Emile

Biographie

Voilà un auteur bien discret…

Impossible bien sûr de trouver une photo de lui, mais j’ai eu beau retourner Internet dans tous les sens, je n’ai même rien découvert le concernant, sinon qu’il semble n’avoir publié qu’un livre, que j’ai lu et que je chroniquerai demain. Je n’ai même trouvé ni date de naissance ni nationalité…

Tout juste, en ce qui concerne sa nationalité, puis-je émettre la conjecture qu’il serait belge. Son seul roman a en effet été publié en 1975 par une maison d’édition belge : Marabout (Verviers). De plus, le début de l’intrigue se déroule à Bruxelles.

Bref, si cet auteur est connu de l’une ou de l’un d’entre vous, n’hésitez pas à me faire signe 😉 !

Bibliographie

  • 1975 : Le maître du monde (bientôt chroniqué)
Publié dans Auteurs | Un commentaire

De retour

Dimanche soir : nous rentrons chez nous. Après un merveilleux séjour dans le Jura, une région que nous aimons vraiment beaucoup ! Nous serions volontiers restés quelques jours de plus, mais nous n’en pouvions plus, la chaleur était vraiment trop forte. Chaque jour, le thermomètre s’affolait un peu plus. Cette dernière nuit a été éprouvante : impossible de trouver la moindre fraîcheur. Il y avait si peu d’air que je suffoquais. A trois heures du matin, je n’avais toujours pas fermé l’oeil. J’ai vraiment cru que j’allais mourir.

Le trajet de retour s’est déroulé paisiblement : trafic fluide, air conditionné, que rêver de mieux ? Nous avons juste été effrayés par les paysages désertiques que nous traversions. Les dégâts de la sécheresse faisaient peine à voir. Qu’attendons-nous pour lutter contre le déréglement climatique ? Mais il est temps de fermer cette parenthèse écologique.

Je suis dans notre chambre. Je viens de déposer notre valise sur le lit. Il faudrait l’ouvrir et ranger son contenu dans la garde-robe, mais de l’autre côté du hall de nuit, la porte de mon bureau m’attire irrésistiblement. Surtout l’ordinateur qui se trouve derrière elle, sagement au repos depuis dix jours sur mon bureau. Tant pis si mon épouse me dit que je vais encore perdre mon temps sur Internet, mais la tentation est trop forte : il faut que je dédécouvre les consignes du 134ème devoir du Goût des Autres. Alors, je craque et comme un drogué, je plonge dans les profondeurs de la blogosphère. Fini de noyer le poisson avec mon retour de vacances : il est temps de se remettre au boulot !

Encore une histoire de porte.
Celles qui donnent sur de nouveaux mondes.
Celles qui donnent sur des mondes anciens.
Ce qui serait chouette, c’est que vous réussissiez à y mettre les mots : AttirerAffolerEffrayerFermerOuvrirTrouverAimerPerdreMourirNoyer.

Peu importe le temps, le mode, ou que ces verbes soient usés de façon pronominale ou non.
À lundi j’espère…

Hélas, je suis rentré trop tard de vacances, impossible pour moi, je n’ai plus le temps de faire mon devoir 😉 …

Publié dans Ecriture | 15 commentaires

En vadrouille…

Jusqu’au 7 août

(au moins 😉 )

Publié dans Vivre | 2 commentaires

Putain

La 131ème proposition du Goût des autres. Comment y résister ?

Cette toile de Joseph Lorusso vous inspire sûrement quelque chose.
Mais que peuvent donc se dire ces trois personnes ?
À quoi donc pensent-elles ?
Bah, d’ici lundi vous aurez bien une idée.
Au moins, ça occupera peut-être les après-midi de canicule…

Putain, tu pourrais quand même faire un effort ! Cesse un peu de bouder ! Allez, relève la tête et regarde-nous dans le miroir, là, en face de toi. Tu as vu la tronche que tu tires ? On dirait une mère maquerelle qui a perdu son cheptel. Putain, tu ne pourrais pas sourire un peu ? Aujourd’hui, c’est la fête, non ? Tu ne trouves pas qu’on a passé une bonne journée à nous promener le long de l’eau, main dans la main ? Bon, d’accord, on aurait pu se tartiner d’un peu de crème solaire, mais c’est bon pour les bourges, ça. Combien de fois faut-il t’expliquer les choses ? J’ai décidé qu’aujourd’hui une nouvelle vie allait commencer pour nous deux. D’abord, tu vas arrêter de tapiner. Et moi, je vais commencer à travailler. Pour de bon. Regarde : j’ai retrouvé une chemise blanche, que je mettrai demain pour aller me présenter à mon nouveau job. Bon, elle n’est plus très blanche, faudra que tu me la lessives ce soir et que tu la repasses. Et puis, arrête de picoler. Avec la gueule que t’as devant ton verre de gros rouge, t’es vraiment pas sexy, tu ferais fuir le client. Regarde : moi, je me suis commandé un Perrier, c’est pas beau ça ? Et regarde dans le miroir, le gros qui qui est assis dans la pièce juste à côté de nous, seul, avec une chemise grisâtre. Il pue la solitude et la tristesse. J’ai pas envie de finir comme lui, t’as compris ? Mais pour ça, faut que t’y mettes du tien.

Arrête. Tous les ans, au quatorze juillet, c’est le même cinéma. Tu bois encore plus que d’habitude et au soir tu as des rêves de rédemption trop grands pour toi. Tu sais très bien que demain tu vas faire la grasse mat et que t’iras pas te présenter pour ton taf. Et que ce sera encore moi qui devrai faire bouillir la marmite. Et puis, te moque pas du gros Louis. Oui, je le connais, c’est un de mes réguliers. Oui, il est triste. Oui, il est seul. Mais au moins, il me fait jouir, lui.

Publié dans Ecriture | 8 commentaires

BEUGLET Nicolas

Biographie

Nicolas Beuglet, né en 1974, a commencé sa carrière comme journaliste au « Figaro Étudiant » et a présenté des flashs info sur Europe 2. Il a ensuite travaillé pendant une quinzaine d’années sur M6, d’abord comme présentateur, puis comme rédacteur en chef et producteur.

En 2011, il publié un premier roman, sous le pseudonyme de Nicolas Sker. Depuis lors, il publie sous son nom des thrillers qui méritent amplement le succès obtenu.

Qu’il soit marié (avec Caroline) et père de deux filles (Juliette et Eva) n’est pas un scoop de paparazzi : il leur dédicace régulièrement ses romans ! Qu’il vive à Boulogne-Billancourt est également de notoriété publique 😉 .

Bibliographie

(Partielle : uniquement les ouvrages que j’ai déjà lus ou que je compte lire prochainement)

  • 2016 : Le cri (bientôt chroniqué)
  • 2018 : Complot (bientôt chroniqué)
  • 2019 : L’île du diable (en cours de lecture)

Site de l’auteur

Page Facebook : https://www.facebook.com/NicolasBeuglet/

Publié dans Auteurs | 2 commentaires

Challenge polars et thrillers 2022-2023

Ne croyez pas que je suis en chasse de challenges littéraires 😉 ! Mais j’aime beaucoup les polars et les thrillers 🙂 . Alors comment résister au Challenge Polars & Thrillers que nous propose Sharon ? Il se déroule du 12 juillet 2022 au 11 juillet 2023 et les principes sont particulièrement simples : partager nos lectures autour du polar et du thriller.

Lors de l’inscription, ce n’est pas obligatoire, mais il nous est proposé de choisir une catégorie, qui correspond au nombre d’ouvrages que l’on espère lire sur l’année que dure le challenge. Pour ma part, j’ai choisi Montalbano, ce qui correspond à un objectif de cinq à quinze livres. En un an, je suis certain d’y arriver. Je parle de la lecture bien sûr 😉 , en ce qui concerne le fait de chroniquer mes lectures, je promets simplement de faire mon possible 😉 .

Publié dans Challenges | 2 commentaires

NOW

J’avoue ! Je suis obsédé par le Temps. J’aurai certainement l’occasion de revenir sur cette obsession.

Obsédé par le Temps qui s’est enfui, laissant échoués sur la plage du présent des regrets souvent difficiles à assumer.

Obsédé par le Temps qui vient et permet de rêver, d’élaborer des projets que je n’ai le plus souvent pas la persévérance de conduire à leur terme.

Coincé entre les deux, j’éprouve beaucoup de difficultés avec l’instant présent. Et pourtant… Il y a quelque temps, chez des amis, à la fin du repas, plutôt que mon café habituel, j’ai choisi de boire un thé. Je n’ai pu m’empêcher de reprendre l’emballage du sachet :

Bien ! Je vais donc faire des efforts. D’efficacité. Pour arrêter de procrastiner. Pour arrêter de m’éparpiller. Ces bonnes résolutions, je les ai déjà prises cent fois. Mais jamais tenues bien longtemps. Qu’importe, je vais à nouveau essayer. C’est d’ailleurs dans cet esprit que j’ai recommencé un nouveau blog. Avec la ferme intention de cesser de m’imposer la pression d’un billet quotidien. Puisque je n’y suis jamais arrivé (au billet quotidien 😉 ), j’arrête de me fixer des objectifs inaccessibles.

J’essaierai dorénavant de savourer l’instant présent. Une rando dans la nature, un repas de famille, une fête avec des amis, des jeux avec nos petits-enfants, tout cela est bien plus important que les billets que je publie sur ce blog.

Vous voilà prévenus 🙂 !

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Challenge Trilogie de l’été

Un autre challenge de lectures estivales qui retient chaque année mon attention (même si je n’y ai participé que très irrégulièrement), c’est celui de Philippe Dester, intitulé Les trilogies et les séries de l’été. Trois livres (ou plus 😉 !), c’est le principe de ce challenge. Cela peut bien sûr être une vraie trilogie, mais aussi, plus simplement trois livres d’un même auteur.

Cette année, nouveau blog oblige, je compte bien y arriver ! En fait, je viens de découvrir Nicolas Beuglet et je suis complètement conquis, c’est le moins que l’on puisse dire 🙂 ! Après avoir terminé Complot (en le commençant, je ne savais pas que c’était le second tome d’une trilogie), je me suis déjà jeté déjà jeté sur le premier tome – Un cri – et ne m’arreterai sûrement pas en aussi bon chemin. A très bientôt pour un premier billet !

Publié dans Challenges | 2 commentaires